Posts Tagged ‘tourisme’

Exposition à la Maison des Peuples et de la Paix à Angoulême

vendredi, avril 30th, 2010

La Maison des Peuples et de la Paix d’Angoulême m’a proposé de présenter l’exposition « Portraits de Nicaraguayens » dans leur locaux pendant la Quinzaine du Commerce Equitable qui débute le 8 mai. Je n’allais pas refuser !

Mon exposition, la même que celle présentée au centre commercial Plein Sud en janvier, débute donc la semaine prochaine avec un vernissage vendredi 7 mau en soirée d’ouverture de la Quinzaine du Commerce Équitable à Angoulême ! Suite au vernissage, Kanjero (reggae) se produira en concert.

La soirée débute à 19h et le lendemain est férié, profitez-en 😉 !

Invitation officielle à télécharger

Photographies du vernissage :

TDM2

TDM3

Toit du monde

Don Alberto gutierrez Jiron, tailleur de pierre.

lundi, novembre 9th, 2009
Don Alberto Gutierrez Jiron

Don Alberto Gutierrez Jiron

Paysan, propriétaire d’une finca (ferme) dans les montagne du nord du pays, Don Alberto Gutierrez a bâti sa réputation de sculptures de pierres, taillées directement dans la roche de la montagne.
Il a commencé ses sculptures en 1977, après avoir passé sa jeunesse dans les champs et à travers le pays quand il a pu. Il a également effectué un séjour au Japon,  on en retrouve la trace dans ses sculptures.

Quand on arrive chez lui, Don Alberto nous amène sur les lieux des sculptures. Sur le chemin, il a planté de nombreuses plantes ornementales et il présente avec fierté ses œuvres et sa ferme.Quelques pierres gravées sont décorent les abords du chemin. Il travaille la terre de manière biologique avec un respect total de l’environnement.
L’essentiel du travail effectué par Don Alberto est constitué d’une murale de pierre de montagne de plusieurs dizaines de mètres de long, qu’il continue à agrandir, jours après jours.
Ses sculptures représente le Nicaragua, la fierté d’être Nicaraguayen et la culture locale. On y trouve également des apports d’autres cultures, avec notamment des animaux spécifiques, comme le chameau et l’éléphant d’ Asie. Dans un renfoncement de la pierre, Don Alberto a également ajouté une crèche de la naissance de Jésus.
Tout au long du chemin, il chante les poèmes qu’il aime, poèmes de Ruben Dario (le poète Nicaraguayen) ou de lui-même.

Norma Morales, professeur d’espagnol

mercredi, août 5th, 2009

J’ai passé la semaine dernière auprès d’une professeur d’espagnol à Esteli.  Il y a encore 6 semaines, j’étais incapable d’aligner deux phrases correctes. Je n’ai jamais étudié l’espagnol à l’école. En un mois, j’ai déjà fait pas mal de progrès. Suffisamment en tout cas pour ne pas avoir peur de passer 4 mois « seule » au Nicaragua ! J’ai tout de même pensé qu’il serait intéressant de prendre quelques cours. Suivant les conseils de Philippe Verat sur son site , j’ai été chez Norma Morales.

Norma Morales et sa fille Leslie

Norma Morales et sa fille Leslie

Et bien, je n’ai pas été déçue ! Certes 4 heures de cours de suite pour une personne qui n’a pas été à la fac depuis un an c’est dur mais j’ai appris plein de choses, aussi bien en espagnol que sur le Nicaragua. Norma connaît très bien la situation sociale du pays et elle connaît pas mal de monde à Esteli. Ainsi, je profite de ce site pour faire un peu sa pub car elle le mérite. Ainsi, si vous allez au Nicaragua, vous pouvez prendre des cours chez elle : 4h de cours + logé en chambre avec douche et toilettes perso, le tout très propre + nourri comme un roi (elle a appris à faire la cuisine quand elle a travaillé dans un restaurant à 15 ans) pour 180 dollars par semaine. Pendant les après-midis, elle peut vous faire découvrir les environs et rencontrer des artisans. Pendant la semaine, j’ai rencontré Modesto, un artisan-sculpteur, j’ai visité Esteli, une fabrique de tabac, Matagalpa et la Serva Negra, et la Casita, un restaurant-jardin calme et naturel.

L’ambiance de la maison est familiale, avec sa fille Leslie qui va bientôt partir étudier la médecine à Léon, et pour quelques mois Helen, dont la mère est partie au Costa Rica pour travailler.

Sinon pour les autres, elle peut également être guide du Nicaragua. Elle connaît les coins où il faut aller ainsi que les « bons plans » pour les hôtels et restaurants… Alors n’hésitez pas !

Pour la contacter :
Norma Morales
Tél : 00505 271 521 25
sacuanjochespanishschool@yahoo.es
http://www.sacuanjochespanishschool.com/

Une vendeuse de la calle

vendredi, juillet 24th, 2009
La vendeuse de fruits, à Léon

La vendeuse de fruits, à Léon

Les vendeurs de rues sont présents partout au Nicaragua, le long des rues, à la sortie du bus et à tout les arrêts, sur les places…