Archive for the ‘Compte rendu des expositions’ Category

Candidature au concours Paris-Match du photo-reportage étudiant

lundi, mars 15th, 2010

Paris Match organise depuis quelques années ce concours de photo-reportage. Un ami m’a en parlé lors de mon retour du Nicaragua et j’ai participé.

Le reportage doit être composé de 10 photos environ et d’un article d’au minimum 1500 signes. Trente finalistes seront présentés à partir du 4 mai pour concours aux différents prix proposés dont le Prix du Public.

Mon dossier présente « Les fêtes de la Santo Domingo à Managua ». Il s’agit du portfolio « La Santo Domingo » que vous pouvez consulter sur mon site internet de photographies.

Peint de noir, un homme danse pour remercier le Santo Domingo de son action au cours de lannée.

La Santo Domingo, fête du Saint Patron de Managua

Fête catholique traditionnelle aux accents indigènes, la Santo Domingo rassemble les habitants de la ville autour d’un culte commun. L’occasion de faire la fête pour la majorité, une bonne journée de vente pour d’autres et un défi à relever pour les forces de l’ordre.

Les festivités se déroulent en deux temps : la « descente du Saint » le 1er août, une procession qui amène le Saint, une petite statuette d’une quinzaine de centimètres recouverte de fleurs et posée sur une chaise à porteur, de l’église où il réside pendant l’année à l’ancienne Cathédrale de Managua et la « remontée du Saint » le 10 août où il effectue le trajet inverse. Les deux jours sont fériés pour les Managuayens afin de pouvoir participer à cet événement rassembleur. Lors de la cérémonie, le Saint et ses porteurs s’arrêtent régulièrement pour danser pendant que la foule se presse autour d’eux. Le spectacle est difficile à percevoir. Les pères portent leurs enfants à bout de bras, certains galopins montent sur les toits et tous les espaces surélevés sont pris d’assaut.

Pour remercier Santo Domingo de ses actions au cours de l’année, de nombreuses personnes, essentiellement des hommes, se peignent le corps de noir ou de marron et dansent avec leurs bâton. Des femmes et fillettes en robes traditionnelles tournoient avec des mouvements amples.

Après le passage du cortège, la fête est à l’honneur. Quelques travestis profitent de la Santo Domingo pour s’exhiber. Le rhum et la bière, les alcools locaux, coulent à flot. Les ventes de sucreries en tout genre explosent : buñuelos (petits gâteaux nicaraguayens), pommes d’amour et autres chewing-gums. Quelques heures plus tard, les femmes et les enfants ne s’attardent pas, laissant la rue continuer de festoyer. Il faudra plusieurs jours pour que les restes du passage de Santo Domingo s’effacent des rues.

Ancienne célébration du dieu du Maïs transformée par les prêtres colonisateurs en Santo Domingo, ces deux jours forment un savant mélange de catholicisme, fêtes ibériques et tradition indigène.

Exposition à l’Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis

lundi, mars 15th, 2010

Depuis le 9 mars et jusqu’à la fin du mois, la Bibliothèque Universitaire de Valenciennes accueillera ensemble les expositions  « Portraits de Nicaraguayens » et « Jeunes Nicaraguayens ».

J’avais contacté le centre culturel de l’université de Valenciennes afin de proposer l’exposition « Jeunes Nicaraguayens », exposition itinérante dans les universités du Nord-Pas-de-Calais. L’espace que l’Université m’a proposé était tellement vaste que j’en ai profité pour présenter ensemble les expositions « Jeunes Nicaraguayens » et « Portraits de Nicaraguayens ». A cette occasion, l’Université m’a commandé des catalogues de présentation de l’exposition que vous pourrez consulter désormais sur les lieux d’exposition des prochaines manifestations, notamment au Toit du Monde à Poitiers du 6 au 30 avril et à la Maison des Peuples et de la Paix à Angoulême du 7 au 22 mai ou que vous pouvez commander.

Bilan de l’exposition à la Galerie Gilbert Sailly

lundi, mars 15th, 2010

Entre 60 et 70 personnes sont venues à l’exposition « Portraits de Nicaraguayens » qui a eu lieu à la Ferme Dupire à Villeneuve d’Ascq. J’ai eu l’occasion de discuter avec la grande majorité d’entre eux et il est très intéressant d’avoir les opinons des uns et des autres sur les photos. J’ai particulièrement apprécié de pouvoir observer le regard et l’expression de mes visiteurs et leurs réactions. C’est très instructif.

Il était également intéressant de voir le biais par lequel les personnes qui sont venues ont connu mon exposition. C’est fou le nombre de réseau de peut recouper une exposition de photographies sur le Nicaragua. En tout cas, je tiens à vous remercier tous d’être venus.

Pour ceux qui souhaiterai voir l’exposition mais qui n’ont pas eu l’occasion de venir, vous pouvez venir à Valenciennes à la bibliothèque universitaire mais comme j’imagine que le trajet reste conséquent, sachez que l’exposition repassera normalement à Lille en novembre prochain à l’occasion de la semaine de la Solidarité Internationale. Vous en serez plus en regardant ce site un peu plus tard.

Photographies de l’exposition :

Bilan du vernissage chez Rica Cacao du Monde

lundi, février 15th, 2010

Vendredi avait lieu mon premier vernissage à Lille, en commun avec l’inauguration du Salon Rica Cacao du Monde à Lille (Merci à Franck Jacob!).

Je dois avouer que je suis bien contente. Il y avait beaucoup plus de monde que lors de mon premier vernissage à Angoulême. Tellement de personnes qu’il était malheureusement difficile d’accéder aux photographies. Au final, entre 50 et 60 personnes étaient présentes. Je n’ai pas fait de discours mais j’ai été voir chaque petit groupe pour discuter. C’était très convivial. Pour une première dans une ville où je pensais ne pas connaître grand monde, on peut dire que je suis contente. J’espère que cela se passera aussi bien le 5 mars à Villeneuve d’Ascq !

En tout cas merci à toutes les personnes qui étaient présentes, et parce que je ne le dis pas suffisement : merci à l’association Touscan qui me soutiens beaucoup sur Lille depuis le début, merci à tous les organismes qui m’ont soutenus : le CLAP de Villeneuve d’Ascq, Envie d’Agir, le CROUS de Lille, merci à toutes les personnes qui me font confiance et me laissent exposer dans les lieux qu’ils gèrent : Franck Jacob pour Rica Cacao du Monde, Gilles Osvald pour la MJC Louis Aragon, le CLAP pour la Galerie Gilbert Sailly, l’Institut Culturel de l’Université de Valenciennes, merci à ma famille qui me soutient beaucoup et à toutes les personnes qui m’encouragent pour continuer et enfin merci à vous tous qui suivez mon projets et qui lisez ces pages. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques et critiques : tout ce qui est constructif est bon à prendre et ne fera que m’aider à m’améliorer, alors allez y !

Merci encore.

Hélène

Quelques photos du vernissage et de l’exposition :

Le couloir dentrée de Rica Cacao du Monde

Le couloir d'entrée de Rica Cacao du Monde

Le fond du salon de Rica Cacao du Monde

Le fond du salon de Rica Cacao du Monde

Journée Master RICI Amérique Latine

dimanche, février 7th, 2010

L’exposition que j’ai effectué lors de la journée de présentation du Master Relations Interculturelles et Coopération Internationale (RICI) de Lille 3 s’est très très bien passée. La journée en elle-même sur le thème des projets locaux en Amérique Latine avec trois intervenants extérieurs était très intéressante. L’exposition était présentée dans la cafétaria où les étudiants du Master on préparé un petit buffet d’Amérique Latine. J’ai eu l’occasion de discuter avec des personnes d’horizons diverses : aussi bien administratifs de la faccultés, étudiants de tous les secteurs (essentiellement Sciences Humaines) mais aussi membres d’associations liés à l’Amérique Latine : TouSCAN, CCFD, Menega (Association franco-colombienne).

Les photos, extraites de l’exposition « Portraits de Nicaraguayens » ont eu un franc succès dont je suis assez fière. Elles étaient accompagnées de leurs textes.

Le tout s’est déroulé dans une ambiance très agréable, accompagnée de boisson de riz, de sangria et de jus de fruits en tout genre. Merci beaucoup aux étudiants du Master RICI pour cette très agréable journée !

Quelques photos :

Les étudiants du Master RICI, organisateurs de cette journée.

Dernière minute : « Portraits de Nicaraguayens » à Roubaix

mercredi, février 3rd, 2010

Un extrait de l’exposition « Portraits de Nicaraguayens » présenté à Angoulême en janvier et qui sera présentée à Villeneuve d’Ascq et à Valenciennes en mars sera présente à la faculté  de Lettre et Langues de Lille 3 à Roubaix le jeudi 4 février à l’occasion de la journée de présentation du Master Relations Interculturelles et Coopération Internationale.

Nestor, directeur du musée de pétroglyphes de Chagütillo et responsable de projets.

Nestor, directeur du musée de pétroglyphes de Chagütillo et responsable de projets.

La journée, axée sur la  présentation de projets de développement locaux en Amérique Latine, comprendra quelques interventions de chercheurs et personnalités qui nous parlerons de leur spécialités. Je présenterai à cette occasion une quinzaine de photographies sur le thème, extraites de l’exposition « Portraits de Nicaraguayens » à la Kfèt, dans les locaux de la facultés pendant le temps du déjeuner. Une occasion d’avoir un aperçu des expositions à venir dans la métropole Lilloise !

UFR Lettre et Langues, Lille 3, 14 place Bodart Timal à Roubaix. L’exposition sera visible de 9h à 16h à la Kfèt.

Nouvelles expositions dans le Nord

mardi, janvier 26th, 2010

Petit à petit, le calendrier d’expositions se confirme.

A Lille à partir du 9 février aura lieu une exposition sur El Cacao, une communauté paysanne de El Sauce au Nicaragua. Pour exposer dans ce nouveau salon Chocolat à Lille, l’on imagine bien de la nature et la visite au village d’El Cacao s’est imposée.

A deux heures à pied de la ville la plus proche par des sentiers étroits, tout en haut d’une montagne boisée vivent quelques familles, des regroupements de maisons que l’on nomme communidades en espagnol. Cette exposition présente en une vingtaine de photographies la vie simple et la fierté de ses habitants pour leurs terres qu’ils connaissent mieux que quiconque. Un retour aux sources pour ceux qui s’en approchent,que l’on trouve toujours trop court.

Pour tous les curieux, vernissage le vendredi 12 février à partir de 19h !

Rica Cacao du Monde, 45 rue de la Clef dans le Vieux-Lille


Au mois de mars, l’exposition Portraits de Nicaraguayens, déjà présentée à Angoulême sera déplacée à la Galerie Gilbert Sailly de Villeneuve d’Ascq pour une exposition du 2 au 7 mars de 15h à 20h30 (vernissage le vendredi 5 mars à partir de 18h30). Je serais présente sur les lieux tout au long de l’exposition, n’hésitez pas à venir et à me poser toutes les questions que vous souhaitez !

Et enfin, à partir du 9 mars, cette même exposition sera présentée à la Bibliothèque Universitaire de Valenciennes. Un vernissage aura lieu le 10 mars dans la soirée.

Et pour les Charentais, l’exposition « Portraits de Nicaraguayens » continue jusqu’au 30 janvier au centre commercial Plein Sud (Intermarché) de Campagne à Angoulême. J’y serai le 30 dans la soirée pour démonter.

Début des expositions

samedi, janvier 2nd, 2010

Le 5 janvier débutent les expositions du projet « Nicaragüenses ». Après avoir passé cinq mois au Nicaragua afin d’effectuer un reportage photographique sur la diversité des habitants du Nicaragua, mes premières photos vont être
présentée à Villeneuve d’Ascq, près de Lille et à Angoulême.

Exposition « Portraits de Nicaraguayens »
Présentée du 12 au 30 janvier 2010
au Centre Commercial Plein Sud (Intermarché) à Angoulême – Ma Campagne

Vernissage le 14 janvier à partir de 18h00.

Exposition « Jovenes Nicaragüenses, portraits de jeunes nicaraguayens »

Présentée au Café Florès de Lille 3 (métro Pont de Bois) à Villeneuve d’Ascq.
Du 5 au 29 janvier 2010, de 8h à 20h30.

Cette exposition, itinérante, prendra place dans différents lieux étudiants du Nord-Pas-de-Calais avec le soutien du CROUS de Lille entre janvier et mai 2010.