Archive for the ‘Lettre de remerciement’ Category

Lettre de remerciements

vendredi, décembre 31st, 2010

Le projet Nicaragüenses touche à son terme. Je tiens à vous remercier de votre intérêt et vous souhaite une très bonne années 2011 !

Chers tous,

Nous sommes le 31 décembre 2010.

Voilà plus de deux ans que le projet de reportage photo au Nicaragua est entré dans mon esprit. Que de chemin parcouru !

De l’idée initiale à la dernière exposition, il s’est passé près de deux ans. Deux ans d’ « interruption d’études » qui m’ont formé plus que toutes mes années d’études réunies.

Je voulais profiter de ce temps que je m’accordais pour pratiquer un métier qui me plaît, partir à l’étranger, réfléchir à mon avenir et me donner toutes les chances pour entrer dans mes futures études. Je crois avoir réussi.

Ces cinq mois de reportage au Nicaragua font partie des meilleurs moments de ma vie. Le bonheur existe et je l’ai ressenti à chaque seconde au cours des mois que j’ai passé là-bas. Je tiens à remercier chacune des personnes que j’ai rencontré, Candida, Antonio, Nestor, José Angel, Aurélila, Norma, Alvaro, Angel Gabriel, Raoul, Victoria, Auxiliadora, Sabrina, Guadaloupe, Maynor, José Dolorès, Ayro… et toutes celles qui je ne citerai pas ici mais que je n’oublie pas, elles le savent bien.

J’ai tellement apprécié le Nicaragua, que je me suis demandée à un moment si je ne voulais pas y rester… Mais j’avais des projets en tête. Je ne pouvais pas garder tout cela pour moi. J’avais besoin de le transmettre. C’est pour cela même que j’étais partie. Je savais que j’allais découvrir des choses extraordinaires (comment le savais-je au fond, je l’ignore), et je voulais le partager. A travers des photos. Et des textes. Ils ont été difficiles à écrire, ces textes. Je ne suis pas une écrivain, cela est sûr. Mais il étaient indispensables. Chaque texte apporte à l’image ce que l’on ne peut y trouver. Ils sont complémentaires. Vous l’avez bien ressenti.

Mettre en place ces expositions a été pour moi une autre expérience formidable. J’ai appris énormément. Aussi bien du point de vue pratique (après tout je veux faire de la communication et l’évènementiel en fait partie), mais aussi et surtout du point de vue humain. Certains d’entre vous l’auront remarqué, les vernissages, c’est pas ma tasse de thé. Je ne suis pas douée pour parler en public. Pourtant c’est le plus souvent à ces moments là que j’ai eu l’occasion de discuter avec le public, avec vous, et d’avoir vos impressions, vos avis, vos points de vue. C’est cela qui est intéressant, enrichissant. Savoir que ce travail sert à quelque chose, qu’il n’est pas inutile. Certes, je ne changerai pas le monde mais j’apporte mon grain de sable, ma vision des choses.

Aujourd’hui, ce projet est terminé. C’était le premier, ce ne sera pas le dernier. Quoi que je dise, quoi que je veuille, la photographie fait partie de ma vie, et je serai bien incapable de l’abandonner.

Pourtant, les mois et années qui viennent ne vont pas en être chargés. J’ai repris en septembre dernier des études en master de communication. J’en ai pour deux ans. Mon stage de fin d’année se déroulera à l’AFP à Paris à partir de mars 2011. Par la suite, je compte entrer au Celsa, si je réussis le concours d’entrée.

Et mes projets photos dans tout cela ? Comme je l’ai dit à certains d’entre vous, mon prochain projet se déroulera en France. Le même que le projet Nicaragüenses, ou presque. Des portraits d’hommes et de femmes vivants en France, des personnes rencontrées sur mon passage. Je ne sais pas quand je le commencerai mais je le ferai, cela est sûr. Je vous tiendrai au courant.

Je vais également terminer mon livre de photo sur le Nicaragua. Ce sera plus qu’un livre, il s’agira d’un bilan. Des portraits, des histoires, des pensées. Toute la richesse de mon séjour. J’espère qu’il vous plaira.

Mais avant tout cela, je tiens à remercier sincèrement toutes les personnes qui m’ont permis de mettre en place ce projet, ma famille tout d’abord, Isabelle, Laurent, Thomas, Maïna, Pierre, Geneviève, Blandine, qui m’ont soutenu plus que je n’aurais pu l’imaginer, l’association TouSCAN notamment Salvatore, Colette et Francine, les membres de l’ex-association Solidarité Nica, aujourd’hui membres de Ahi-Vamos, Ruth et Joseph de l’association INTI, les programmes d’aides aux projets : le CLAP de Villeneuve d’Ascq et tout particulièrement François Cardot, le programme Envie d’Agir et Cathy Combelles, le Crous de Lille, le programme Tourcoing Talents Jeunesse, le service culturel de la MJC Louis Aragon, la Bibliothèque Universitaire du Hainaut-Cambrésis, la Maison des Peuples et de la Paix d’Angoulême, le Toit du Monde de Poitiers, le festival BarrObjectif, la MRES, tous ceux qui m’ont soutenu.

Je vous remercie également, vous tous qui m’avez suivi et encouragé. C’est peut-être ultra cliché que de le dire mais c’est tellement vrai pour moi : c’est pour que ce travail soit vu, c’est pour qu’il serve à quelque chose que je l’ai fait et le plus grand honneur que je puisse recevoir est qu’il vous intéresse. Merci sincèrement à tous.

Je vous souhaite une bonne continuation à tous dans vos projets et une très bonne année 2011, avec tous mes vœux de bonheur !

Hélène Legay