Exposition « Jeunes Nicaraguayens »

La première exposition que j’ai créée sur le Nicaragua est l’exposition « Jeunes Nicaraguayens ». Elle est composée de 15 portraits de jeunes ou de lieux dédiés aux jeunes du Nicaragua afin de présenter les différents aspects de la vie des moins de 30 ans. De la même manière que dans l’exposition « Portraits de Nicaraguayens », j’ai tenté de représenter des jeunes de différentes origines sociales et culturelles en les présentant de la naissance à l’âge adulte.

Cette exposition a été créée pour une exposition itinérante dans les lieux CROUS du Nord-Pas-de-Calais. Elle a été présentée à Villeneuve d’Ascq et Valenciennes. Aujourd’hui, l’exposition commence à la bibliothèque de Béthune pour un mois terminera l’année scolaire à l’Antre 2, l’espace culturel de l’Université de Lille 2.

Pour tous ceux, nombreux, qui n’ont pas eu l’occasion de l’observer, je vous joint un petit catalogue de l’exposition que vous pouvez télécharger. Une manière de découvrir l’esprit de mes portraits de Jeunes ainsi que de mes portraits de Nicaraguayens. N’hésitez pas à laisser des commentaires pour me dire ce que vous en pensez et à passer l’information à ceux que vous connaissez et qui pourraient apprécier !

Merci beaucoup de suivre cette aventure et à très bientôt

Catalogue « Jeunes Nicaraguayens » à consulter

Découvrez également l’intégralité de l’exposition sur mon site de photographie Lumière d’Images

Exposition Jeunes Nicaraguayens

Présentation de l’exposition

J’ai rencontré finalement peu de jeunes au Nicaragua comparé au nombre de personnes rencontrées au final… Je ne fréquentais pas les même lieux, ni n’avais les même horaires. Mais je souhaitais réaliser un travail sur le jeunes car c’est une période importante de la vie, qui explique de nombreuses choses. Ce qui m’a particulièrement marqué, c’est que la culture ancestrale, on en parle peu, adulte, mais on l’apprend aux jeunes : les contes, les chansons… Quand on veux les connaître, ils vous les feront partager avec joie, les adultes, eux, vivent dans un autre monde.

Ce qui m’a marqué également sont les similitudes des occupations des jeunes d’ici et de là-bas. Même centres d’intérêts, même sorties, même motivations. Plus encore à travers les jeunes, je me suis rendue compte que les conditions sont différentes mais les hommes restent les même. Une fois le quotidien devenu habitude, ce qui occupe la tête que ce soit en France ou au Nicaragua est du même ordre : famille, amis, travail, loisirs…

Des êtres humains qui se ressemblent plus qu’ils ne le pensent. A travers ces photographies, je ne cherche pas à démontrer quoi que ce soit, juste à présenter la vie simplement, comme je les ai vu et qu’on me les a présentées. Des photographies pour voir, ressentir, des textes pour comprendre.

Comments are closed.