El Tisey – Ecoposada

La montagne

La montagne

Éprise de nature, je me suis rendue pour quelques jours au Tisey dans un lieu de tourisme rural communautaire, près d’Esteli (cf. carte touristique) L’avantage de cette communauté rurale est que l’on peut s’y rendre en bus, ce qui est non négligeable pour les touristes qui n’ont pas d’autres moyens de transport.

Lentrée du Tisey-Ecoposada

L’entrée du Tisey-Ecoposada

Arrivée sur les lieux, il m’a semblé arriver dans un hôtel tout confort au milieu de la nature : les bâtiments sont en bois, récents, les jardins très bien entretenus. On y trouve un bar-restaurant avec de nombreuses tables et chaises à l’abri de la pluie dans un cadre rustique.

Le bar-restaurant

Le bar-restaurant

Après y avoir passé une nuit, je me suis rendue compte que le « tout confort » était peut-être exagéré. Pour les personnes qui dorment en dortoirs (comme moi), les douches et toilettes sèches se trouvent au fond de la propriété. Il y en a deux pour les deux dortoirs de 15 personnes mais je n’est pas eu de problème pour y accéder, j’étais la seule à dormir en dortoir lors de mon séjour. Il y a un interstice entre le toit et le haut des murs comme souvent au Nicaragua mais le Tisey est l’un des seuls endroit où il y a de la rosée matinale… on a vite fait de retrouver ses affaires humides en se levant le matin. Le second inconvénient de cet interstice assez large est la compagnie de certains animaux, j’ai passé ma seconde nuit avec une chauve-souris qui volait autour de moi ! Après de vains efforts pour la faire sortir, je me suis faite à sa présence. Ce n’est pas si terrible finalement.

Le dortoir, de lextérieur.

Le dortoir, de l’extérieur.

Après coup, ces « inconvénients » donnent du charme à l’endroit et l’on oublie tout les désagréments quand on peut manger en regardant les lézards s’agiter et les oiseaux volter à moins de trois mètres de soi. Le premier matin, la première chose que j’aie vu en ouvrant ma porte fut un colibri tournoyer autour d’une fleur de bananier, ce n’est quand même pas donné à tout le monde !

Enfin, si les chauve-souris, la rosée du matin et les toilettes sèches vous font peur, sachez que le Tisey possède aussi de très beaux bungalows avec hamacs, bien fermés et avec sanitaires privés. Tout confort pour le coup !

L’histoire du Tisey et les attraits

El Tisey-Ecoposada est la propriété d’une communauté d’une dizaine de familles de paysans, tous frères et sœurs. En 1992, la zone est devenue une aire protégée. Les membres de l’organisme gérant l’aire ont commencé à venir y dormir et petit à petits, les groupes se faisaient plus nombreux. En 2003, les frères éparpillés dans tout le Nicaragua se sont retrouvés pour créer cet espace pour les touristes permettant de dormir puis de manger. Toute la famille y travaille aujourd’hui en plus des travaux des champs et des soins aux bestiaux qu’ils possèdent.

Le public du Tisey est essentiellement nicaraguayen. Il s’agit de familles en vacances ou de groupes de jeunes d’Esteli qui profitent du week-end pour sortir du cadre familial. Pendant la semaine, le public est plus professionnel. Ce sont des groupes de travail ou des ONG qui organisent des séjours et formations (cela est facilité par la présence d’une salle de réunion/conférence). Par exemple, quand je suis arrivée, plus d’une trentaine de personnes étaient présentes. Il s’agissait d’une réunion de trois jours organisée par une ONG évangélique américaine afin de présenter les projets et de former les leaders des communautés rurales dans lesquels ils travaillent.
A partir du Tisey, il est possible de visiter le mirador (point de vue) qui permet de voir tout le Nord-Ouest du Nicaragua avec un panorama qui part du lac Xolotlán pour aller jusqu’au golf de Fonseca à la frontière du Salvador ! On peut aussi visiter les sculptures directement gravées dans la montagne de Don Alberto (cf : Don Alberto Gutierrez Giron, tailleur de pierre), la cascade de l’Estenzuela -36m de hauteur- (cf : El salto del Estenzuela) et la communauté de la Garnacha où ils fabriquent du fromage de brebis selon une recette suisse et où se trouve également un autre mirador.

Coordonnées :

Famille Cerrato
Tél : (505) 2713-6213
De Esteli, prendre un bus direction le Tisey à la Cotran Sur à 7h30 ou à 13h30. Le retour se fait par bus à 8h45 ou à 15h30.

2 Responses to “El Tisey – Ecoposada”

  1. Mesnard Claude dit :

    Bonjour Hélène !
    Je suis le papa de Lola la copine de Maïna qui m’a donné ton contact. Je viens voir tes photographies qui sont très belles et elles me touchent beaucoup et à travers elles je ressens ta belle âme !!!
    Je reviendrai suivre ton voyage et Maïna que j’ai vu aujourd’hui m’a dit que tes parents allaient te voir bientôt, alors bon séjour avec eux et fais moi encore rêver avec de belles photographies!!!!!
    Bises,
    Claude

  2. Régine dit :

    le dortoir en bois est maintenant remplacé par un batiment en dur,et les prix ont été sérieusement revus à la hausse, mais la balade au mirador est toujours aussi sympa.
    à la Garnacha , il y a aussi un dortoir et un mirador que je n’ ai pas vu, juste discuté avec qqs villageois.
    j’ y retourne cette année et ne manquerai pas de chercher Don Alberto. si tu peux m’ expliquer davantage où le trouver, ce serait sympa.