Programme

Au Nicaragua :

Arrivée le 26 juin 2009.

Pendant les trois premières semaines, animer des activités éducatives et culturelles auprès des enfants de l’école IDCO à Condega auprès de l’association de solidarité avec le Nicaragua Solidarité Nica.

du 17 au 19 juillet, rencontrer au Nicaragua les membres du voyage organisé par l’association francaise de tourisme communautaire Touscan

le 19 juillet, participer aux 30 ans de la révolution Sandiniste, évènement majeur du pays.

Etudier l’espagnol pendant une semaine auprès de Norma Morales, professeur d’espagnol Nicaraguayenne

Découvrir et participer aux projets des associations nicaraguayennes Aprodesa et Caiem-Sol (respectivement association d’aider au développement agraire et association de soutien aux populations les plus vulnérables) à Managua durant trois semaines.  Création des sites internet de ces deux associations.

Rencontrer l’association nicaraguayenne UCA Tierra y Agua, Union des coopératives agricoles et découvrir particulièrement les projets de tourisme communautaires qu’ils promeuvent.

Partir sur la côte Caraïbe du pays, difficile d’accès, afin de rencontrer (sous réserve) l’association Blue Energy, dont la mission est d’apporter l’électricité dans les lieux les plus reculés grâce à l’energie propre et découvrir du point de vue touristique différentes communautés rurales praticants le tourisme communautaire.

Visiter plusieurs réserves naturelles du Nicaragua afin de présenter brièvement la faune et la flore du pays, notamment les forêts denses et leurs différences : forêts sèches, humides ou forêts de pins.

Partir à Léon pour me renseigner sur le Cerro Negro en prévision du projet d’échange culturel Nica Ch’tis 2 organisé par l’association Touscan.

Départ du Nicaragua le 13 novembre dans la matinée.

Retour en France le 2 décembre 2009, après trois semaines au Canada, afin de préparer la mise en place des expositions.

Projets de réalisations durant et après le séjour :

Bien entendu, les expositions prévues (cf : page Expositions).
Le thème principal du séjour est « Nicaragüenses », une sélection de portraits de Nicaraguayens accompagnés de courts textes afin de présenter de manière non exhaustive la vie des Nicaraguayens.
D’autres thèmes seront présentés lors de certaines expositions, par exemple, les expositions du CROUS seront plus axées sur la vie des jeunes Nicaraguayens et l’éducation en général.

Je compte me renseigner sur tous les aspects du tourisme communautaire, ses origines, son application, ses avantages et ses inconvénients. Ce type d’alternative au tourisme de masse m’intéresse particulièrement et mérite d’être reconnu tout en prenant toutes les précautions afin de pouvoir être viable. Il s’agit d’un type de tourisme particulier qui ne convient pas à tout le monde car il suppose d’accepter certaines contraintes particulières.
Je songe actuellement à effectuer un reportage complet sur le sujet en vue d’une éventuelle publication.

La publication futur d’un livre de photographies sur le Nicaragua, prenant en compte les sujets suivants : cuisine, traditions, histoire, art et artisanat, portraits de Nicaraguayens, faits de société. Il s’agirait de regrouper dans un livre une série d’articles courts avec photographie sur le Nicaragua afin d’avoir un panorama intéressant mais non exhaustif des particularités Nicaraguayennes. Je vais écrire ce livre à mon retour, si vous connaissez un éditeur ou un contact susceptible d’être intéressé par ce projet, n’hésitez pas à me contacter.

Comments are closed.