La Santo Domingo à Managua

La fête de la Santo Domingo à Managua. Au centre, le Saint entouré de fleur est porté par des danseurs. Tout autour les gens dansent également selon la coutume et la danse tradionnelle.

La fête de la Santo Domingo à Managua. Au centre, le Saint entouré de fleur est porté par des danseurs. Tout autour les gens dansent également selon la coutume et la danse traditionnelle.

Le 1er août, Managua fête son saint patron, Santo Domingo. Pour l’occasion, la Ville organise une grande célébration. La statue (toute petite – 20 ou 30 cm) est entourée de fleurs en plastiques et transportée de son église pour faire un tour dans la ville (en direction d’un lieu que j’ai oublié). Tout autour des porteurs et de la statue, les Managuayens dansent au son de la musique plus ou moins traditionnelles et des pétards qui sifflent dans les airs.

Cette fête possède des origines indigènes. Auparavant, il s’agissait de la fête du Dieu du maïs. Je suppose en tant qu’historienne de formation que l’Église a peu à peu modifié cette fête païenne pour la transformer en fête chrétienne et obtenir le baptême de nombreux indigènes. Le fait est qu’aujourd’hui persistent de nombreuses traditions ancestrales. Certaines personnes pour montrer leur respect et son remerciement à Santo Domingo, se peignent le corps de noir ou de marron pour danser avec des bâtons. Les femmes et fillettes, portent parfois des habits traditionnels pour danser.

Un homme, peint de noir, danse pour remercier Santo Domingo.

Un homme, peint de noir, danse pour remercier Santo Domingo.

Il existe au moins deux Santo Domingo. Les deux statues partent de leur églises propres et se rejoignent pour faire la fête. J’ai surtout assisté à cette partie du défilé. Celui-ci commence tôt le matin et se termine tard dans la nuit voir même le lendemain au levé du soleil. Dix jours plus tard, c’est le retour du Saint dans son église. La même fête se répète pour le bonheur de tous les Managuayens.

Toutes les villes du Nicaragua possèdent un Saint patron qui se fête selon la coutume locale. Je vais essayer d’assister à quelques unes de ces fêtes, mais déjà, la Santo Domingo de Managua donne une idée de la manière dont tout cela se passe.

Una niña danse pour le Saint vêtue des habites traditionnels de la ville.

Una niña danse pour le Saint vêtue des habites traditionnels de la ville.

Comments are closed.