El macho

Helen tente de faire une pyramide avec son jeu du Macho

Helen tente de faire une pyramide avec son jeu du Macho

Il ne s’agit pas des hommes Nicaraguayens (quoi que…) mais d’un jeu auquel jouait la petite fille qui vivait avec moi chez Norma Morales, ma professeur d’espagnol.

Ce jeu ressemble plus ou mois aux osselets. Il se joue avec une balle rebondissante et dix pions de couleurs. On lance les pions sur le sol et on lance la balle rebondissante. Il faut attraper un pions avant que la balle ne fasse 2 rebonds. Si l’on perd, on recommence à zéro. Après avoir rattrapé les 10 pions, on recommence en en attrapant 2, puis 3. Si on perd, on recommence au derniers pallier (2, 3,etc.) Après 3, il faut mettre les pions dans la cabane (sa main sur le sol, qui ne peut pas bouger) et non plus dans sa main. Après, il faut mettre les poins dans le hoyo, le trou de sa main.

Le premier qui a fini a gagné si l’on joue à plusieurs (à tour de rôle, a chaque fois que l’on perd)

One Response to “El macho”

  1. Nini79 dit :

    J’aime beaucoup le regard très concentré de cette jolie petite fille… quelle universalité chez les enfants !