Les fêtes des 30 ans de la révolution Sandiniste

 ( Pour cet article, je posterai les photos plus tard. Si vous voulez les voir tout de suite, vous pouvez vous rendre sur Citizenside.com et rechercher Nicaragua)

Elles ont eu lieu dimanche, à partir de 11h sur la Plaza de la Fé (Place de la foi), la grande place à proximité de la place de la révolution. Si vous avez eu l’occasion de voir les images de cet énorme rassemblement, vous avez pu vous rendre compte de nombre de personnes qui étaient présente. Je ne saurai donner un chiffre exact, plusieurs centaines de milliers de personnes très certainement. Malgré la foule, je ne me trouvais pas si loin que cela de l’estrade et ce tout en pouvant circuler sans grande difficultés. Il ne s’agit pas de mouvements de foule comme j’ai pu en connaître lors de l’ouverture de Lille 3000 à Lille par exemple.

Toutes les personnes que l’ai rencontré au Nicaragua m’ont dit que aller sur la place serai dangereux, qu’il ne fallait pas que j’apporte mon appareil photo… Ne pouvant résister, j’y suis tout de même allée, seule, et avec un petit appareil et je ne le regrette pas ! Les Nicaraguayens présent se trouvaient dans un état d’euphorie contagieux, riaient, dansaient, formaient des pyramides humaines afin de porter le drapeau sandiniste le plus près du soleil !

Ils partageaient tout, même avec moi, l’étrangère. Les discours, peu de personnes les écoutaient au fond, ce qui importait étais d’être présent et de partager ce moment, ensemble.

Entre embrassades et danses, j’aurai presque oublié qu’il s’agissait d’un rassemblement politique dont l’homme a l’honneur et de plus en plus critiqué dans la capitale. Pourtant partout et particulièrement dans les campagne, Daniel Ortega est largement aimé et apprécié car il représente un pouvoir proche et soucieux de la vie des plus pauvres. Je ne peux pas, à l’heure actuelle, donner plus de précision sur la politique réelle de Daniel Ortega, du Front Sandiniste et du pays en général mais j’y travail et je vous ferai par de ce que j’aurai appris d’ici la fin de mon voyage. Il va me falloir du temps pour tout intégrer.

Le point actuel important de la politique Nicaraguayenne est l’annonce que le président a faite ce jour de la révolution Sandiniste – comme quoi quelques personnes ont quand même écouté le discours :-). Daniel Ortega va proposer un référendum populaire pour pouvoir briguer un second mandat consécutif. Quand on pense qu’il y a moins d’un mois, le président Hondurien a subit un putsch pour avoir proposer la même chose, on a de quoi se poser des questions. Mais je crois en la stabilité du Nicaragua et quoi qu’il advienne, cela me donnera l’occasion de faire des photos d’actualité internationales !

One Response to “Les fêtes des 30 ans de la révolution Sandiniste”

  1. Géo Trouvetou dit :

    Hélène, on continue à te suivre… suis allée voir tes photos sur citizenside… elles sont formidables…

    Géo qui Trouve Toujours